Formation Certifiante Excellence Paris Champs Elysées : ABORDER l'ECONOMIE COMPORTEMENTALE & TRANSFORMER SON ENTREPRISE

ou le DEVELOPPEMENT REEL DE LA NEUROECONOMIE

 

L'économie comportementale, constitue une totale rupture "culturelle et stratégique" dans la transformation digitale des entreprises d'aujourd'hui 3.0 et 4.0 de demain.

Elle introduit Écosystèmes, approches systémiques, méthodes agiles stratégiques, data gouvernance et data management,

en totale rupture avec les démarches traditionnelles que tout Dirigeant et responsable se doit d'intégrer, afin d'affronter les défis actuels et futurs. Son appréhension constitue un réel vecteur d'anticipation, et de préparation de son organisation à toute transformation.

L'économie comportementale (béhavioriste economics) ou le développement réel de la neuroéconomie, se développe en réponse aux limites de l'économie traditionnelle dans l'écosystème digital des Entreprises publiques comme privées.

Désormais, l'analyse stratégique, la formulation de toute information, décisions et d'actions stratégiques décidées entre et par les Dirigeants, ne laissent plus de place, au doute, à l'improvisation, à l’approximation. 

Cette formation Certifiante excellence, prépare les Dirigeants et responsables, à aborder la transformation de leur organisation avec une approche globale, en totale rupture et de manière "INNOVANTE", pour une réussite totale!

L’on ne peut donc plus faire face aux défis actuels et futurs, sans comprendre et appréhender la manière d'aborder l’économie comportementale, comme nouvel écosystème de son organisation.

 

L’économie comportementale révolutionne nos modes de pensées et d'actions ainsi qu'un grand nombre de domaines comme ; l’économie ; le fonctionnement des marchés (marchés des biens, financiers…),, la macro et microéconomie, les stratégies sectorielles, les stratégies d’investissements, l’innovation, les clusters, la culture des entreprises publiques comme privées, les métiers et organisations et processus, les politiques RH, la communication publique comme privée, avec l’utilisation des neurosciences (notamment des « activateurs de décision »), les modes et marchés du travail, l’organisation, l'économie du travail, la logique/stratégie et organisation industrielle, l'analyse des choix de consommation et d'épargne, la politique fiscale, environnementale, de la santé, etc.

 

L'économie comportementale permet de produire des connaissances complémentaires nouvelles, en confrontant les prédictions des modèles aux observations et référentiels de risques (notamment sur les comportements d'aversion au risque), de collecter des données difficilement accessibles en général, grâce aux outils digitaux, aux organisations transversales et dynamiques, et ce enfin d'aider à la « bonne prise de décision » publique et/ou privée, et évaluer leur efficacité dans ce nouveau paradigme.

Évitant ainsi, les erreurs de jugement (par le biais cognitif), dans les décisions et planifications stratégiques de Dirigeants, des organisations et des individus.

 

S’appuyant sur les neurosciences et le binôme désormais indissociable du QI ; Quotient intellectuel / cognitif et du QE; quotient émotionnel, l'économie comportementale encapsule  les analyses économiques, macro et micro-économiques, sociales, ainsi que les stratégies de transformation et de digitalisation des Etats et organisations publiques-privées.

Ceci, afin de collecter un nombre significatif de données comportementales, issues des diverses interactions., avec les acteurs environnants, les agents, clients et ou usagers, en vue d'affiner leur stratégie. 

 

Constitués de modèles comportementaux, sur la base d'algorithmes de "machines learning et de deep learning", ces données prennent sens et contribuent pleinement à une stratégie d'entreprise saillante et proactive, permettant une prise de décision, quasi en temps réel", dans le nouveau "paradigme de l'instantané" 

Ainsi, retraçant minutieusement « l’expérience comportementale des clients/usagers », en « on » (digital) et en « off » (physique), via l'ensemble des canaux (en multi ou omnicanal), elle devient désormais indispensable à la transformation et à la digitalisation (quel que soit la maturité digitale des organisations), pour réussir sur son marché et son secteur. 

 

Avec des contenus d'informations clairs, fiables, hyper structurés et gouvernés (data & strategy governance), pour ensuite être opposés aux référentiels des risques et outils proposant des modèles prédictifs, « l’expérience comportementale des clients/usagers » permet d'analyser, de comprendre, de prévoir, d’anticiper un marché « tiré par la demande »,  et de prendre l’ascendant sur celui-ci, via des offres ciblées, compétitives et spécifiques aux comportements de ces derniers.

Terminées les enquêtes de satisfaction, incertaines, contenant des erreurs et décalées dans le temps ! Les comportements traduisent en temps réel un scoring comportemental des différentes cibles en interaction (clients, prospects, usagers...). Ainsi, pour se développer, les algorithmes apprennent à partir d’une base de données existante, mais qui se constitue également au cours du temps. Très vite, ces rouages s’adapteront à l'audience propre de l'organisation et seront totalement personnalisés. Les stratégies et actions engagées seront alors différentes et spécifiques.

En somme, l'Economie Comportementale induit "l'excellence opérationnelle" des processus et de votre nouvelle chaîne de valeur, poussant aux projets transversaux, à la créativité et à l’innovation systémique (Direction Générale, Management, Opérations), permanente, inductive, permettant la proactivité, l'exploration des comportements des agents, afin de s’inscrire dans le nouveau « paradigme de l’instantané ». Objectifs ; rendre les organisations agiles, productives, dans une transversalité favorisant les synergies à géométrie variable, pour une compétitivité " et rentabilité ainsi qu'une équation économique viable dans la net économie.

Cette formation a comme principal objectif d'introduire l'Economie Comportementale de manière systémique, via les nouveaux concepts (dont les neurosciences), démarches et impacts associés. Elle constitue "l’éclairage fondamental" de toute réflexion stratégique des Dirigeants et responsables, devant planifier et/ou mettre en oeuvre des stratégies de transformation dans leur organisation. Cette formation se positionne en amont des formations Certifiantes comme; la COMMUNICATION & le MANAGEMENT "NOUVELLE GÉNÉRATION",  le CDMT, la prospective et la planification stratégique axée résultats, etc.

 

Ainsi que comme toutes les autres Formations Certifiantes Excellence, s’organise de manière forte interactive, tant au niveau théorique que pratique, avec l'acquisition de méthodes innovantes en "savoir-faire" et en "savoir-être". Ceci, tout en utilisant les nouvelles techniques cognitivo-comportementales en neurosciences, afin de doter ces derniers de comportements propices aux transformations et les rendre; "acteurs du changement" de leur propre organisation.

© 2023 by ​Energy Mix.